Les règlements à la salle de musculation, les respectez-vous?

Je m’adresse à vous les passionnés d’entrainement qui sont membres d’une salle de musculation. Êtes-vous conscient que les propriétaires ou dirigeants des salles de musculation dont vous faites parties prennent l’initiative d’ériger et d’afficher clairement à la vue de tous, des règlements à suivre pour le respect de tout le monde? Ce sont pourtant des petites directives très simples qui se doivent d’être mises en application, mais la négligence fréquente de certains d’entre vous fait en sorte de déranger et de rendre l’expérience en salle désagréable envers les autres membres.

Les problèmes des chaussures malpropres

La mise en application du respect ça commence en entrant dans la salle d’entrainement. Pour ceux qui ont des souliers malpropres ou qui ont durant la période hivernale des bottes sales pleines de neige, ça serait important que vous puissiez les laisser dans un endroit approprié question de ne pas salir le plancher qui est propre. Je me rappelle l’hiver dernier à la salle de musculation que je suis membre, lorsque certains piétinaient et laissaient des traces de saletés partout sur le plancher propre de la salle et du vestiaire du gym. Je me demande s’ils font la même chose dans leur propre maison?

C’est arrivé quelques fois que je prenais l’initiative par moi-même afin de nettoyer le plancher du vestiaire car je n’avais pas envie de me salir les chaussettes en marchant dedans. Il n’y a rien d’agréable de devoir quitter la salle d’entrainement l’hiver avec des chaussettes toutes trempées dans mes bottes. Oui ça m’est arrivé quelques fois malheureusement. Le plus désagréable comme situation que j’ai vue, c’est qu’il y a une personne qui n’a pas su réfléchir intelligemment et qui a mis ses damnées bottes crottées dans les cassiers superposés du vestiaire. Pas assez brillant pour se rendre compte que la merde dégouttait partout dans le cassier du dessous qui contenait les vêtements propres d’un autre membre de la salle. Ce genre de chose est inacceptable!

Pour régler un gros problème et pour garder en tout temps un plancher bien propre, chaque membre du gym devrait avoir une paire de chaussures de sport qui sert uniquement à s’entrainer à l’intérieur.

Le partage des appareils de musculation

Lorsqu’il y a beaucoup de gens dans les salles d’entrainement, comme par exemple sur les heures de pointe, les appareils de musculation sont évidemment très occupés et je pense que vous êtes au courant n’est-ce pas? Ça m’est arrivé lorsqu’il y avait beaucoup de gens au gym de demander à certains d’entre eux s’ils en avaient encore pour longtemps à utiliser leurs appareils (exemple : machines, bench press, cage à squat, haltères, accessoires etc…) et s’ils leur restaient beaucoup de séries à faire. Ils me répondaient : « Oui ». Alors je leur demandais ensuite s’il était possible que je puisse alterner avec eux durant leur temps de repos entre leurs séries et ils me répondaient : « Non »! Comment ça non?

À titre d’exemple, si quelqu’un utilise la cage à squat afin de faire un développé assis pour épaule avec une barre, en ajustant le banc à l’intérieur ainsi que les barres de sécurité à la bonne hauteur, je vais simplement attendre que la personne ait terminé de l’utiliser afin que je puisse faire mon exercice de squat. C’est très compréhensible de voir que parfois c’est plus difficile d’alterner dans ce genre de situation lorsque ça implique beaucoup d’ajustement à faire. Ce n’est pas fâchant du tout de devoir attendre un peu. Ça m’arrive donc d’attendre et d’en faire attendre, c’est simplement comme ça. Que voulez-vous!

Cependant, c’est très décevant de se faire dire « non » lorsque tu as besoin de la cage à squat pour faire du squat, mais que la personne en question ne veut absolument pas te céder la place puisqu’il tient fermement à exécuter toutes ses séries de barbell curl dans la cage. Pourquoi ne pas faire cet exercice ailleurs lorsqu’il y a un rack de barres de 20 à 110lbs ou autres barres de disponible? Qu’une chose soit claire et nette, monopoliser une cage à squat pour faire du barbell curl, ça n’a pas sa place dans un gym.

C’est tout de même rare que l’on m’a refusé lorsque j’ai demandé à des gens si je pouvais alterner avec eux sur des appareils, mais c’est arrivé à quelques reprises au cours des années. Les raisons du refus sont souvent à cause qu’ils font des super-sets / tri-sets ou séries avec des temps de repos très court et ils tiennent à faire leurs exercices en respectant les directives à la perfection. Je peux aussi les comprendre lorsque je suis exactement dans la même position qu’eux, mais je sais trop bien qu’être extrémiste et perfectionniste comme je le suis, ça peut avoir des petits côtés négatifs que je me dois d’améliorer. Il reste qu’on ne peut pas se permettre de monopoliser tous les appareils pour notre simple petit bonheur personnel et empêcher les gens de les utiliser. Et même si on doit attendre un peu plus, ce n’est pas la fin du monde et nos entrainements ne seront pas merdiques pour autant. Vous comprenez?

Dans les salles d’entrainement, il y a aussi des hommes et des femmes plus âgées. C’est primordial de bien agir avec eux afin qu’ils se sentent à l’aise s’ils ont besoin des appareils ou autres que l’on utilise et vice-versa. Souvent lorsque je leur demande d’alterner avec eux, ils me cèdent leur place et ils passent directement sur un autre appareil. Ce n’est surtout pas ça que je souhaite qu’ils fassent, mais c’est ce qui se produit la plupart du temps. Je ne comprends pas trop pourquoi que certaines personnes âgées réagissent comme ça? Sont-ils gênés? Ont-ils un certain malaise? Je me questionne…

Je me rappelle un gars frustré possessif qui voulait que je m’entraine sur des heures différentes que lui car il utilisait souvent les mêmes appareils que moi. Je lui ai fait comprendre assez vite qu’il se devait de changer son attitude et que le gym n’était pas réservé uniquement qu’à « monsieur » lorsqu’il y mettait les pieds à chaque soir. Tout le monde paye le même prix pour s’entrainer, chacun est libre de s’entrainer à l’heure qui lui convient le mieux et d’utiliser les appareils qu’il a de besoin. C’est important de se respecter, de faire preuve de courtoisie et de savoir-vivre.

Avoir une serviette à l’entrainement

Je me rends compte que de nombreuses personnes oublient d’apporter une serviette lors de leur entrainement. En faites-vous partie? Lorsque l’on s’entraine dans une salle de musculation, l’usage d’une serviette n’est pas supposé servir uniquement à s’essuyer le corps lorsque l’on prend une douche après un entrainement. Si les dirigeants des salles d’entrainement exigent que tous les membres se doivent d’apposer une serviette sur les bancs des appareils de musculation lorsqu’ils les utilisent, c’est évidemment pour une question d’hygiène et de respect envers les autres membres de la salle.

Je dois vous avouer que ma serviette je l’ai en tout temps avec moi à l’entrainement, cependant je reconnais qu’il m’arrive parfois de ne pas la mettre sur les appareils que j’utilise. Je la laisse au sol avec mon porte-document en cuir comprenant mon programme, ma ceinture et autres accessoires d’entrainement. Je me dis intérieurement : puisque je ne transpire pas encore et que mes vêtements sont toujours secs, à quoi bon de la mettre dessus? Je sais fort bien que ce n’est pas supposé être un motif valable pour m’empêcher de la mettre et je reconnais bien sûr que je vais devoir rectifier cela.

Généralement lors d’un oubli de serviette, je constate que ça ne semble pas déranger personne d’alterner avec quelqu’un si l’appareil est bien présentable et sans sueur apparente. Je ne pense pas qu’il puisse y avoir quelqu’un qui apprécierait s’assoir ou se coucher sur le banc d’un appareil qui est complètement recouvert de la sueur abondante d’un autre membre. Aimeriez-vous ça? Qui aimerait ça de toute façon? Personne! C’est très décevant quand cette mauvaise situation se produit et ça ne me donne pas envie du tout d’utiliser ma propre serviette afin d’essuyer la sueur d’un autre. L’idéal dans un tel cas, c’est d’en aviser respectueusement la personne en faute et de lui demander très poliment si elle veut bien nettoyer son appareil. Mais avec quoi?

Nettoyer les appareils

Une chose que je trouve complètement géniale à la salle d’entrainement dont je suis membre, c’est qu’il y a des produits nettoyants et des linges qui sont mis en notre disposition un peu partout dans la salle d’entrainement qui servent à nettoyer les appareils après les avoir utilisés. Est-ce que vous en avez dans votre salle d’entrainement vous aussi? Je sais qu’il y a plusieurs salles de ma région qui fonctionnent ainsi et je trouve que c’est une excellente initiative de la part des propriétaires de salles d’entrainement qui ont pris soin de mettre cela en place. Alors pour ceux qui suent en abondance et qui oublient fréquemment leurs serviettes, ça serait bien sympa que vous puissiez remédier à cette situation.

Avoir une bonne hygiène

Dans la vie, je me considère comme quelqu’un qui est propre de sa personne et qui a une bonne hygiène corporelle. Quand je vais à la salle d’entrainement, c’est pour aller surpasser mes limites et pour travailler à la sueur de mon front pour atteindre mes objectifs fixés. Ça m’arrive souvent d’avoir très chaud et de transpirer beaucoup à cause de l’ardeur à l’effort que je mets à l’entrainement. Parfois je sue tellement que ça dégoute sur le plancher de la salle, mais je juge que je suis à la bonne place pour suer. Le jour où je verrai dans une salle d’entrainement « défense de suer », ce sera comme aller à la piscine sans se mouiller, ça n’aurait pas de sens vous comprenez? Cependant je dois faire preuve de vigilance afin que mon hygiène puisse être toujours de mise. Et vous?

Il y a quelques années j’ai vécu une mauvaise situation à la salle d’entrainement. J’avais chaud, je transpirais et mon t-shirt était trempé de bord en bord. J’avais beau avoir mis du déodorant sous mes bras, mon t-shirt sentait la sueur, il y avait une odeur désagréable qui s’y dégageait et je ne me rendais pas compte de cela durant mon entrainement. Il y a un gars que je connaissais pourtant bien qui s’en était évidemment rendu compte et il m’avait grandement manqué de respect et de savoir-vivre devant tous les autres membres de la salle. C’est l’une des rares fois qu’une personne a pu faire vivement jaillir le diable en moi dans une salle d’entrainement et je souhaite ne plus revivre cela à nouveau.

Avec cette situation négative, je m’en suis servi de manière très constructive afin de remédier à ce problème. J’apportais dorénavant deux t-shirts à l’entrainement. Lorsque j’avais la moitié de ma séance d’entrainement de complété et que je prenais conscience que je transpirais beaucoup en analysant la condition de mon t-shirt, j’allais simplement me changer de t-shirt dans le vestiaire. Ce fut ma manière de régler ce problème une fois pour toutes. J’ai eu des camarades d’entrainement qui avaient eux aussi le même problème et j’ai pu utiliser les bons mots en faisant preuve de courtoisie afin de leur faire prendre conscience. Ne pas leur dire, c’est de ne pas leur venir en aide et ce qui est agréable, ils m’ont simplement remercié en retour.

Durant mes séances d’entrainement, j’apporte toujours avec moi dans la salle mon déodorant et je m’en glisse un coup sous les bras de temps en temps afin que je puisse sentir bon en tout temps. Mes camarades de gym trouvent ça plutôt très comique. Ça fait spécial à dire, mais le fait de m’en mettre publiquement sert à donner le bon exemple aux autres qui pourraient faire preuve de négligence. Très sincèrement, je n’éprouve absolument aucune gêne avec ça!

Un autre point à mentionner, les vêtements de sport que vous avez utilisés lors de votre séance d’entrainement, mettez-les directement au lavage lorsque vous rentrez chez vous à la maison! Donc à la salle d’entrainement, assurez-vous simplement d’avoir une hygiène corporelle de mise, des vêtements propres qui sentent bon et du déodorant!

Prendre sa douche après l’entrainement, oui mais…

Le problème c’est que certains qui prennent leur douche au gym rependent partout de l’eau sur le plancher et s’essuient devant leur cassier dans le vestiaire. Est-ce que c’est trop difficile pour vous de vous essuyer dans votre douche ou juste devant votre douche? Je pense que ce n’est pas trop compliqué à saisir il me semble? Ça me dérange de devoir me changer de vêtement en piétinant inévitablement dans votre eau avec mes chaussettes. Ça me dérange encore plus lorsqu’il y a même des flaques d’eau sur les bancs parce que vous êtes encore tout mouillé lorsque vous vous assoyez dessus. Parfois c’est trop là! Urinez-vous dans la douche avec ça?

C’est bien correct que vous preniez votre douche, mais ça serait bien aussi que certains d’entre vous puissent éviter de parler de tout et de rien lors de discussions qui n’en finissent plus en ayant constamment la pissette à l’air à la vue de tout le monde dans le vestiaire. Il y a des gens qui n’ont pas de problème avec ça, mais il y en a que oui. Alors, pour éviter de rendre certaines personnes mal à l’aise, mettez simplement votre serviette autour de votre taille.

Ranger ses poids, haltères et accessoires après utilisation

S’il y a bien une chose qui m’enrage, c’est bien les maudits traîneux qui ne rangent jamais leurs poids, haltères et accessoires après les avoir utilisés. Je tiens à préciser que je ne pointe pas du doigt les membres des salles de musculation qui font un petit oubli de temps en temps, cela peut arriver à tout le monde. Je tiens plutôt à cibler directement tous ceux qui se laissent perpétuellement traîner partout où ils passent à chaque jour lors de leur entrainement. C’est ceux-là que je trouve totalement déplorables! Peu importe où vous êtes situé dans ce monde, vous en avez et vous aussi vous en connaissez des traîneux dans votre salle n’est-ce pas? Peut-être même que vous en êtes un, qui sait?

Je m’adresse donc à vous les traîneux et j’espère que vous allez saisir le bon sens de mon message afin que vous puissiez remédier à cette situation qui en dérange plusieurs. Voulez-vous bien me dire pourquoi vous être capable de prendre le matériel que vous utilisez, mais que vous n’êtes jamais capable d’aller le replacer à l’endroit approprié lorsque vous avez terminé vos exercices? Il me semble que c’est logique et pas compliquer du tout à faire! Avec tous les messages qui sont affichés clairement en gros et de long en large à la vue de tous sur les murs des salles de musculation qui font mention de « ranger vos poids », c’est supposé être clair non? Même après vous avoir avisé à quelques reprises, certains d’entre vous ne comprennent toujours pas le message. Qu’est-ce que ça va prendre de plus pour que vous puissiez enfin comprendre?

Ça devient lassant de devoir constamment ranger vos poids, haltères, barres ou autres accessoires à votre place. Les employés des salles de musculation sont devenus des maîtres pour ranger les poids, ils pourraient vous en dire long à ce sujet. Avez-vous déjà pensé qu’un membre de votre salle peut courir le risque de s’enfarger dans les poids que vous laissez trainer au sol et de se blesser à cause de vous? Bien sûr que non! Regardez bien, ce n’est pas très agréable de chercher le matériel que vous n’avez pas rangé lorsque nous devons faire le tour de la salle 10 fois pour le trouver. Vous savez, quand tout est rangé à la bonne place, nous n’avons pas à demander à tous et chacun : est-ce que c’est toi qui utilises l’appareil ou les haltères?

Pour vous donner un très bon exemple du parfait traîneux, la salle d’entrainement Kin-Énergie de Shawinigan dont je suis membre a été récemment repeinte et réaménagée. Des supports appropriés pour les poids/plaques de métal, ce n’est pas ça qui manque dans cette salle. Cependant, plusieurs ne voient pas plus loin que le bout de leurs nez et ils préfèrent mettre leurs poids contre les murs pendant que le support qui est à leur porté est juste là devant eux. Ceci laisse évidemment des traces sur les murs et endommage la peinture. Qui est-ce qui va payer pour les réparations?

Prendre soin du matériel et des équipements

J’aimerais passer un message à ceux qui font du développé coucher avec haltères ou autres exercices et qui jettent brusquement au sol leurs haltères à la fin leurs séries. Si vous êtes assez fort pour prendre vos haltères convenablement, je pense que vous êtes supposé être aussi fort afin de les déposer ou de les ranger tout aussi convenablement en évitant tout ce vacarme que vous faites? Si vous n’êtes pas en mesure de le faire alors c’est simple, prenez moins lourd et évitez de briser l’équipement. Ça me fait penser aussi à ceux qui déposent des poids et haltères sur les bancs. Si on vous interdit de faire cela, c’est parce que cela endommage le recouvrement des bancs. Encore une fois qui va payer pour les réparations?

Respecter l’espace de travail du pratiquant en salle de musculation

Lorsque vous voyez qu’un membre de votre salle est en train d’exécuter son exercice respectif, il est très important que vous puissiez respecter son espace de travail et que vous gardiez vos distances par respect ainsi que par mesure préventive. Attendez qu’il est terminé son exercice avant de passer près de lui afin d’aller cherchez vos poids dont vous avez de besoin ou pour circuler tout simplement.

En exécutant un squat avec une très bonne charge, ça m’est arrivé il y a quelque temps qu’une personne voulant prendre des poids accrochés à la cage à squat me dérange et touche à ma barre. Ça m’a déstabilisé, j’ai failli tomber et j’ai vraiment eu très peur de me blesser. Depuis ce temps je suis toujours craintif et je n’aime vraiment pas ça lorsqu’il y en a encore qui passent près de moi durant que j’exécute un exercice. Tenez compte aussi que si vous voulez parler à quelqu’un, faite-le avant ou après l’exécution de son exercice et non pendant. C’est beaucoup plus courtois ainsi.

Se regarder dans les miroirs, oui mais…

La réelle utilité des miroirs qui sont installés sur les murs des salles de musculation consiste à pouvoir mieux observer si nos mouvements des exercices que l’on exécute sont réalisés correctement. Le saviez-vous? Combien d’entre vous se servent également des miroirs dans un but d’apprécier ce que l’on voit comme reflet physique de nous-même? Soyons honnêtes, je le fais, vous le faites et tout le monde le fait également, alors n’osez surtout pas dire que vous ne le faîte jamais!

Pour ma part, c’est certain que j’ai du plaisir à regarder le résultat de ma condition physique lorsque j’exécute mes exercices devant un miroir. Oui, ça me rend fier de pouvoir apprécier le résultat de mes années d’efforts constants et j’y retrouve aussi un bon gain de motivation qui me donne envie de vouloir me surpasser encore plus. Ils sont en place, alors profitons-en d’une bonne manière qui contribuera à faire avancer notre cheminement de façon positive et qui ne dérangera pas personne autour de nous.

C’est certain aussi qu’entre camarades d’entrainement que l’on peut parfois s’amuser par pur plaisir à faire quelques poses typiques de bodybuilding comme de bons gentlemen. Vous savez, de cette façon la petite madame ou la personne qui fait ses exercices ne sera absolument pas mal à l’aise de quoi que ce soit à cause de ça.

Ce qui risque fortement de déranger les gens, c’est plutôt ceux un peu trop imbus d’eux-mêmes qui aiment attirer l’attention en s’exhibant lamentablement dans l’exécution abusive de poses devant les miroirs, mais qui de plus osent se dévêtir à la vue de tous. Si c’est votre cas, par respect gardez-vous une petite gêne. Il y a des moments et endroits plus appropriés pour faire cela!

Ce que je trouve des plus agréables dans une salle de musculation c’est lorsqu’il y a une excellente ambiance positive qui s’y dégage et qui se réalise grâce à la bonne humeur des membres ainsi que des chaleureux employés sur place. Le genre d’ambiance qui donne toujours envie aux gens de tous les âges d’aller s’entrainer et je dis bien s’entrainer! Si cela est rendu possible, c’est parce qu’une salle de musculation est aussi un lieu d’échanges qui permettent de tisser des liens solides entre nous et qui laissent place à de très bonnes discussions sérieuses ainsi qu’aux rires qui font énormément de bien à l’intérieur de nous-même.

Si j’ai pu passer au travers des épreuves difficiles dans ma vie c’est grâce à cette passion, mais aussi grâce à des camarades d’entrainement qui ont pu m’écouter, me conseiller et aussi me faire sourire. Je m’engage à faire de même pour eux lorsque l’occasion se présente et je sais à quel point cela apporte beaucoup de positif afin de passer au travers d’une bonne séance productive sans avoir à penser à ce qui peut nous affecter par en dedans. Cependant, il y a quelques facteurs négatifs qui peuvent venir jeter de l’ombre et affecter cette ambiance sereine envers les membres d’une salle de musculation.

Le clown du gym qui dérange les autres

Je trouve ça très bien que des membres d’une salle de musculation puissent avoir un excellent sens de l’humour car c’est une très bonne qualité à avoir en soi. Par contre, il y a tout de même une certaine limite permise qui se doit absolument d’être mise en application par certains membres qui auraient tendance à prendre une salle de musculation pour un jardin d’enfants ou une salle de jeux. Les gens qui s’investissent sérieusement payent avant toute chose pour aller s’entrainer ainsi que pour travailler dur pour atteindre leurs objectifs personnels qu’ils se sont fixé et non pour se payer un divertissement de clowns de mauvais goût qui fait en sorte de déranger toujours tout le monde dans la salle par leurs agissements totalement déplacés et inacceptables.

Si je me mets à la place d’un propriétaire d’une salle de musculation, j’aurais grand intérêt à faire comprendre rapidement le bon sens de la situation à ceux qui ternissent l’ambiance positive. Cela permet d’éviter de perdre plusieurs membres qui n’éprouvent plus de plaisir à s’entrainer à cause d’eux. Ce n’est pas normal ou encourageant de constater que des membres changent leurs horaires d’entrainement ou change littéralement de salle de musculation afin d’avoir la paix. Au final c’est la réputation du gym qui en mange un coup, car que pensez-vous que les gens vont aller raconter aux autres en sortant de la salle? Ils vont raconter ce qu’ils n’apprécient pas et ce qui les a fait fuir. Alors pour les clowns hors de contrôle, pensez à ranger votre gros nez rouge dans le cassier du vestiaire et entrainez-vous!

Respecter la bulle du pratiquant en salle de musculation

Je vous ai parlé dans la partie 3 sur les règlements de respecter l’espace de travail du pratiquant en salle de musculation. Cette fois je veux vous parler de respecter la bulle du pratiquant. Qu’est-ce que je veux dire par respecter la bulle du pratiquant? Il s’agit de respecter son espace intérieur lorsque celui-ci se concentre mentalement avant ou pendant qu’il exécute son exercice.

Ça arrive fréquemment que de nombreuses personnes aient la mauvaise habitude d’adresser la parole à un membre pendant qu’il est en train d’exécuter son exercice respectif. Oui ça m’est déjà arrivé de faire ça et lorsque cela arrive, je prends soin de m’excuser. Qui ne l’a jamais fait? Il suffit d’attendre qu’il ait terminé de faire son exercice avant de lui adresser la parole, c’est beaucoup plus appréciable ainsi.

Un point qui peut aussi être très appréciable et tolérable, c’est lorsqu’un camarade ou partenaire d’entrainement nous dit de bons mots d’encouragements durant l’exécution de notre exercice. Cela procure beaucoup de motivation et ça nous incite encore plus à vouloir surpasser davantage nos limites. C’est un moyen très efficace pour booster son acuité mentale, l’impact sur nos performances est très positif et c’est 100% gratuit! Ça ne vous coûtera pas cher pour en faire l’essai, l’assimilation est impeccable et c’est de très bon goût. Résultat garanti!

Un point que j’aime moins, c’est lorsque l’on me parle très fort ou que l’on crie après moi durant que j’exécute mon exercice. Il y a moyen de pouvoir s’encourager discrètement sans que cela ne me dérange ainsi que les gens autour. Pour ce qui est du clown du gym, il risque de connaitre ma façon de penser assez rapidement, fermement et respectueusement s’il tente de vouloir inconsciemment péter ma bulle par les divers agissements ou actes qu’il peut faire. C’est important de faire preuve de vigilance en tout temps. Si vous vivez cela à votre salle d’entrainement, n’ayez pas peur d’en parler directement avec les personnes concernées en prenant soin de leur dire les points négatifs que cela vous apportes. C’est la meilleure des choses à faire.

Éviter les grognements excessifs et abusifs

Je peux bien approuver que lorsque l’on performe à son maximum durant l’exécution d’un exercice que l’on peut faire jaillir quelques petits relâchements de cris instantanés un peu bruyants qui surviennent généralement vers les dernières répétitions d’une série. Ce que je déplore chez certains pratiquants, ce sont ceux qui émettent des grognements excessifs et abusifs qui finissent par taper sur les nerfs assez rapidement des membres de la salle. Un moment donné, trop c’est trop! C’est assez surprenant parfois de constater que les plus gros grogneurs les plus bruyants n’utilisent pas des charges à tout casser…

Les écarts de langage

Peu importe les différents problèmes ou situations désagréables qui peuvent survenir à la salle de musculation concernant des membres qui ne respectent pas les divers règlements, prenez toujours soin de les régler en ayant recours au respect ainsi qu’à la courtoisie et non en utilisant des paroles ou des gestes déplacés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *