4 phases pour des pectoraux d’acier !

Lorsque l’on débute la musculation, développer les pectoraux demande beaucoup d’efforts. Il existe cependant quelques petits détails qui font que l’on peut accélérer ce développement musculaire.

Dans un programme de musculationl’approche des muscles pectoraux est particulièrement complexe. Isoler le travail de ces muscles est difficile car souvent les épaules et triceps viennent compenser et aider le mouvement. Les triceps fatiguent d’ailleurs plus rapidement que les pectoraux, ce qui rend ardue la tâche de travailler la poitrine « jusqu’à l’échec ».

Certains arrivent à faire rapidement grossir leurs bras et épaules, mais certains autres n’arrivent pas à développer correctement leur poitrine. Afin d’éviter que d’autres muscles viennent « aider » le mouvement des pectoraux, certaines techniques permettent d’éviter cela.

Corrigez vos pectoraux

Connaître le problème est l’étape numéro un. Apprendre à le corriger est l’étape numéro deux.

Les muscles pectoraux sont constitués de deux groupes : le pectoral majeur et le pectoral mineur. Le « majeur » est situé sur la partie superficielle de la poitrine, et est beaucoup plus large. Le « mineur » se situe en dessous du « majeur » et légèrement plus bas dans la poitrine. Ces deux groupes travaillent ensemble pour faire bouger les bras.

Le groupe pectoral est majoritairement responsable des mouvements « vers l’avant » et « vers le bas » des bras. Les muscles permettent à une personne de pousser quelque ou de le ramener vers le corps. Il est donc important d’effectuer de nombreuses fois ces mouvements afin de développer les muscles de votre poitrine.

Travailler vos muscles efficacement ne prendra pas beaucoup de temps. Un des meilleurs moyens de rapidement « déchirer » (et donc de les faire grossir) vos pectoraux est de travailler jusqu’à l’échec. Lorsque l’on bosse les pectoraux, la technique est aussi importante que les types d’exercices effectués.

Technique

Lorsque vous travaillez les pectoraux, voici les 4 phases « techniques » que je recommande, les phases DAME.

  • Descente lente
  • Arrêt
  • Maintient
  • Explosion

Réalisez chaque série avec précision. Descendez le poids en le contrôlant complètement, bloquez le poids lorsqu’il est à 5cm de votre poitrine environ, gardez cette position pour 1 ou 2 secondes. Puis « explosez » en repoussant très fort le poids vers le haut. Lors de cette remontée vous sentirez vos muscles se contracter énormément plus que si vous ne vous étiez pas arrêter 2 secondes ou que si vous n’aviez pas contrôlé le poids lors de sa descente.

Vous verrez rapidement que vous trouverez que votre programme de musculation devient plus efficace.

A très bientôt pour de nouveaux conseils

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *